DespartenariatspublicsprivsAbstract

Le marché de l’accompagnement des chômeurs a subi de grands bouleversements ces dernières décennies suite à l’intervention de l’Europe. Les services publics de l’emploi doivent déléguer une partie de leur mission d’accompagnement des demandeurs d’emploi aux opérateurs privés. Ces derniers soumettent, dans le cadre d’appels à marchés organisés par l’Office de l’Emploi, des projets d’accompagnement et de formation à destination des chômeurs. Ce livre invite à regarder les coulisses de l’activation des demandeurs d’emploi à travers le prisme des partenariats publics-privés dans le champ de l’emploi dont le but principal est la réinsertion socioprofessionnelle des chômeurs. Il porte plus particulièrement sur les collaborations établies entre les services publics de l’emploi et les prestataires privés d’insertion socioprofessionnelle, qu’ils aient un statut d’opérateur privé marchand ou non-marchand. Pour ce faire, nous y proposons un modèle original d’analyse de la relation partenariale fondé sur l’articulation de la théorie de la justification, de la sociologie de la confiance et de la théorie de la capacitation, où la confiance apparaît comme un outil d’analyse de la relation entre les parties-prenantes du partenariat. Nous cherchons à comprendre et à décoder le fonctionnement de ces partenariats au niveau des processus d’autonomisation (passage d’un niveau interpersonnel de la confiance à un niveau systémique) et de capacitation (acquisition de capacités supplémentaires par les membres) du partenariat. Pour réaliser cette recherche, nous avons accompagné dans leur travail quotidien les agents des services partenariats de trois services publics de l’emploi qui sont Actiris (Bruxelles-Capitale), le Forem (Wallonie) et l’Office cantonal pour l’emploi (Genève). En complément, nous avons effectué des dizaines d’entretiens avec ces agents et les opérateurs privés pour décoder la manière dont ils vivent ces collaborations.

Source Orbi : http://hdl.handle.net/2268/204242