cesrbcrapportannuel2015Abstract

Pour le Conseil économique et social, l’année 2015 a été marquée par la négociation de la Stratégie 2025, qui a débouché sur l’accord que l’on sait, le 16 juin, au sein du Comité bruxellois de concertation économique et sociale, élargi aux pouvoirs communautaires.

Amorcé lors du sommet social d’octobre 2014, réunissant le Gouvernement et les interlocuteurs sociaux bruxellois, ce plan  prospectif  entend  redynamiser  l’économie  et  l’emploi  de  toute  la  Région.  Adopté  en  présence  du  Gouvernement  flamand  par  le  Gouvernement  bruxellois,  le  Gouvernement  de  la  Fédération  Wallonie-Bruxelles,  les  Collèges  des  Commissions communautaires et les interlocuteurs sociaux, il se décline en divers chantiers traitant d’emploi, de formation professionnelle, d’enseignement, de fiscalité...

Particularité remarquable de ce plan, qui témoigne de l’engagement réciproque du Gouvernement et des interlocuteurs sociaux  à  faire  de  la  concertation  sociale  le  socle  du  développement  économique  et  social  de  notre  Région,  certains  chantiers identifiés dans la Stratégie 2025 relèvent désormais de « priorités partagées ». Cela signifie, concrètement, que leur  pilotage  et  leur  mise  en  œuvre  font l’objet d’une collaboration (d’un « co-travail ») entre le Gouvernement et les interlocuteurs sociaux, qui s’engagent chacun à les soutenir par des actes forts et concrets.

Ce « co-travail » se traduit par la mise en œuvre d’une première phase, qui intervient en amont de la rédaction de l’avant-projet  d’ordonnance  (ou  d’arrêté)  et  permet  de  vérifier  l’existence  d’  (et  de  rechercher)  un  consensus  sur  les  grandes orientations des dossiers visés. La seconde phase, de consultation classique, survient après la phase dite de « première lecture au Conseil des ministres ». Cette double temporalité offre aux interlocuteurs sociaux l’opportunité de participer, fort en « amont », à la rédaction des projets de texte. L’avenir dira si cette « gouvernance » nouvelle produit les fruits attendus. A l’heure de rédiger cet avant-propos, il semble que oui...

Click here to download the publication