Fonctionscritiques2014Abstract

Créant simultanément bien-être et pauvreté, intégration et exclusion, la Région de Bruxelles-Capitale illustre bien le paradoxe urbain auquel les grandes villes sont confrontées. Ainsi, alors que la Région de Bruxelles-Capitale constitue le plus grand bassin d'emploi du pays avec 720.000 emplois en 2014, soit 16 % de l’emploi intérieur, le taux de chômage (calculé sur base administrative) oscille autour des 20 %. En outre, plus de la moitié des postes en Région bruxelloise sont occupés par des habitants des deux autres régions. Parmi les navetteurs, deux tiers environ proviennent de Flandre et un tiers de Wallonie. Cette navette entrante entraîne une pression concurrentielle très forte sur le marché du travail bruxellois.

Click here to download the publication