BrulingaCéline Fremault, ministre bruxelloise de l'Emploi, et Rachid Madrane, ministre en charge de la Formation professionnelle, ont annoncé lors d’une conférence de presse, ce 20 novembre 2013 la mise en ligne de la plate-forme d'apprentissage des langues « Brulingua ». Etaient également présents à cette conférence de presse : Olivia Ptito, directrice générale de Bruxelles Formation et Jacques Martel, directeur de bf.langues.

Cette nouvelle plate-forme d’apprentissage complète l’arsenal des mesures « langues » mises en place par le gouvernement bruxellois. Elle a été développée par l'entreprise Altissia et s'inscrit dans le cadre du Plan Langues qui entend offrir une formation en langues via Internet à tous les chercheurs d'emploi bruxellois. Brulingua concerne quatre langues : le néerlandais, l’anglais, l’allemand et le français.

Faut-il encore rappeler l’importance des langues à Bruxelles quand on sait qu’un chercheur d’emploi sur dix seulement déclare avoir une bonne connaissance de l’autre langue nationale et qu’un emploi sur deux proposés à Bruxelles requiert la connaissance d’une seconde langue?

Cet e-laerning concerne au premier chef Bruxelles Formation, très actif dans le domaine de l’apprentissage des langues. Tous les chercheurs d’emploi bruxellois inscrits chez Actiris (et donc tous ceux qui passent par Bruxelles Formation) peuvent désormais utiliser la plate-forme Brulingua en s'inscrivant en ligne sur le portail Mon Actiris, ou en se rendant à l'antenne Actiris la plus proche. Il suffit de disposer d'un ordinateur avec un accès à Internet, d'une adresse e-mail et du numéro de dossier Actiris. Altissia assure que les formateurs « langues » de Bruxelles Formation y auront également accès.

La plate-forme est testée dans un premier temps auprès des chercheurs d'emploi. Mais la volonté du gouvernement est de la rendre accessible dès l'année prochaine à d'autres publics, à commencer par les élèves et les enseignants des écoles bruxelloises.