IWEPS cover te45Abstract

En Wallonie, comme en Belgique et en Europe, l’amélioration des indicateurs conjoncturels à partir du printemps et au cours de l’été témoigne d’un retour graduel de la confiance des opérateurs économiques, qui devrait permettre à son tour un raffermissement progressif de l’activité. Suivant ce scénario, 2013 devrait être une année de transition qui verrait se mettre en place les conditions d’une reprise réelle, se consolidant seulement en 2014. A court terme, la croissance économique wallonne devrait cependant rester encore modérée. La faiblesse de la reprise en Europe, les mesures d’austérité budgétaire mais aussi l’existence de réserves de capacité de production non-utilisées ou encore l’état convalescent du marché du travail devraient en effet ralentir la croissance du PIB en 2013, qui s’établirait à +0,2%. A mesure que s’estomperont ces freins à la reprise, le rétablissement de la confiance devrait soutenir la progression de l’activité économique en 2014 (+1,5%) et la création d’emplois.

Click here to download th e publication