Le Forem entre prsent et avenirAbstract

Le rapport d’activités dresse un état des lieux du marché de l’emploi wallon en 2012, revient sur les faits marquants de l’année et présente les chiffres clés et les informations relatives à l’organisation du Forem.

La situation du marché de l’emploi en 2012

2012 est une année en demi-teinte en ce qui concerne la situation du marché de l’emploi en Wallonie.
Après une année 2011 portée par la légère embellie initiée en 2010, le contexte économique morose,
notamment lié à l’incertitude des marchés suite à la crise de la dette au sein de la zone euro, a vu
plusieurs indicateurs repasser au rouge en 2012. Néanmoins, les conséquences sur l’emploi de cette
nouvelle crise sont moindres que celles observées en 2009.


En moyenne mensuelle, 217 004 demandeurs d’emploi (D.E.) demandeurs d’allocations et jeunes en
stage d’insertion ont été dénombrés en Wallonie en 2012 contre 215 083 en 2011, soit une hausse de
0,9 % en un an (+ 1 921 personnes).

Une industrie manufacturière particulièrement touchée


Durant l’année écoulée, le Forem a reçu 14 dossiers annonçant un éventuel licenciement collectif. Ceux-ci concernent plus de 5 650 travailleurs et 2 150 pertes d’emploi sont envisagées. Si par rapport à 2011, le nombre de dossiers introduits est nettement moindre (33 en 2011), les pertes d’emploi envisagées sont supérieures de 3 % (2 091 en 2011). La quasi-totalité des dossiers et des pertes d’emploi liées touchent l’industrie manufacturière. Les deux tiers des emplois supprimés le seraient au sein du seul secteur de la métallurgie.


Quelques chiffres clés en 2012


• 108 741 accompagnements individualisés ont été réalisés
• 5 363 travailleurs ont été pris en charge par les cellules de reconversion
• 29 451 personnes ont été formées en gestion propre
• 231 560 offres d’emploi ont été gérées dont 116 716 via des partenariats institutionnels
• 52 993 visites en moyenne par jour sur le site du Forem

Click here to download the publication