Lapprentissage des languesAbstract

En mars 2002, le conseil européen de Barcelone a fixé comme objectif pour tous les citoyens européens l’apprentissage d’au moins deux langues étrangères dès le plus jeune âge.Cet engagement n’a cessé d’être réaffirmé depuis lors, notamment en 2008 dans la communication de la commission «Multilinguisme : un atout pour l’Europe et un engagement commun», ainsi que dans la résolution du conseil sur une stratégie européenne sur le multilinguisme.
Cet objectif se retrouve donc logiquement dans le cadre stratégique «éducation et Formation 2020 » mis en place en 2009 par les ministres européens de l’éducation.
En Fédération Wallonie-Bruxelles, la question de l’apprentissage des langues est également un enjeu important. La connaissance d’une ou plusieurs langues est plus que jamais considérée comme un prérequis pour un accès à l’emploi mais c’est également une ouverture sur la culture de l’autre et un passeport pour la mobilité.
Cette publication réalisée par l’université de Liège présente les enjeux européens et la manière
dont la Fédération Wallonie-Bruxelles les rencontre. Elle propose une analyse des facteurs censés
faciliter l’apprentissage des langues et sélectionne quelques pratiques exemplatives dans d’autres
pays de l’Union européenne. Elle utilise également les résultats de l’enquête européenne SurveyLang
qui portait sur le niveau de maîtrise des élèves dans deux langues de l’union européennes parmi les
cinq principales.
Pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, il s’agissait de l’anglais et de l’allemand.
Cette brochure se veut donc un outil de synthèse permettant d’obtenir rapidement une information
de niveau scientifique et d’élargir le spectre de la réflexion en tenant compte de l’apport européen.
 
Click here to download the publication