A l preuve du tempsAbstract

La stratégie européenne pour l’emploi (SEE) est née de l’insertion d’un titre emploi dans le Traité européen en 1997, à l’issue de près de dix années de réflexion dans les forums européens sur le rôle que l’Union pourrait tenir en matière de politique de l’emploi. Il ne s’agit certes pas d’une politique publique comme les autres (Barbier, Sylla 2004) au sens où elle n’en possède pas les attributs classiques (budget, norme contraignante, administration chargée de la mise en oeuvre, systèmes de contrôle et de sanction), mais d’un instrument portant des orientations politiques susceptible de conduire à des changements concrets des pratiques des États membres dans le domaine de la régulation de l’emploi.
Les effets de cette SEE sur les politiques nationales sont fonction de ses usages par les acteurs nationaux. Jacquot et Woll (2008) ont théorisé trois types d’usages : un usage cognitif qui revient à diffuser de nouvelles façons de percevoir les problèmes politiques et leurs solutions légitimes, un usage stratégique de mobilisation des différentes ressources (financières, espaces d’expression, ressources de légitimité) pour soutenir des intérêts particuliers et, enfin, un usage de légitimation ex post des décisions ou des prises de position adoptées...

Click here to read more